Programme du séminaire


2022


Jeudi 29 septembre à 18h15

Conférence inaugurale avec Bernard Friot : Ce communisme qui existe déjà
Pour cette première rencontre, Bernard Friot en personne nous introduit les grandes notions de son programme politique, étoffé et consolidé par les travaux de l’association Réseau Salariat.
En savoir plus


Jeudi 6 octobre, de 18h15 à 20h45

Séance 1 : Le salaire, un levier révolutionnaire ?
À rebours de la tradition communiste, Bernard Friot nous signifie que le salaire est révolutionnaire. Partant de l’histoire de la sécurité sociale et de la fonction publique, il pose la conquête d’un salaire à la qualification personnelle, autrement appelé salaire à vie, comme levier d’une révolution communiste. Pour cela, il nous faut mieux comprendre le sens politique du salaire tel qu'il existe et tel qu'il s'est construit.
Nous recommandons de lire en amont le texte proposé comme base pour la discussion.
En savoir plus


Jeudi 17 novembre, de 18h15 à 20h45

Séance 2 : Économie globale du salaire à vie
Comment une économie sans profit peut-elle fournir un salaire à vie à tout le monde ? Que devient la libre activité ? Le communisme se résume-t-il à l'étatisation de l'économie ? Pour répondre à ces questions, nous pourrons éclaircir une série de notions, basées sur des pratiques du présent et du passé, qui deviennent les pièces maîtresses d'une économie émancipatrice : propriété d’usage, caisses d’investissement, monnaie marquée, subvention, convention...
Nous recommandons de lire en amont le texte proposé comme base pour la discussion.
En savoir plus


Jeudi 8 décembre, de 18h15 à 20h45

Séance 3 : La sécurité sociale alimentaire
D’après Réseau Salariat, la sécurité sociale peut être étendue à l’alimentation. Ceci se ferait d’une manière qui permettrait à toutes et tous d’accéder à une nourriture saine et à des comités locaux de décider ensemble quelles productions seraient conventionnées. Une institution-clé pour une démocratie sobre.
Nous recommandons de lire en amont le texte proposé comme base pour la discussion.
En savoir plus



2023


Jeudi 19 janvier, de 18h15 à 20h45
Séance 4 : La révolution féministe par le salaire à vie
Comment le salaire à vie porte-t-il une offensive contre l’exploitation patriarcale du travail féminin ? Ce salaire pensé contre la logique capitaliste a-t-il véritablement pris en compte l'oppression des femmes ? Permet-il d'abolir l'assignation de la classe des femmes au travail domestique ? Nous explorerons ici quelques aspects des propositions du groupe Femmes de Réseau Salariat.

Jeudi 16 février, de 18h15 à 20h45
Séance 5 : Sobriété et salaire à vie
La souveraineté des travailleuses et des travailleurs sur la production conduit-elle à une société sobre ? La réponse n'est pas aisée. L'affinité avec un environnement technique et le désir de progrès formaté par le capitalisme peuvent détourner la démocratie économique du chemin de la sobriété. On peut alors se demander si l'émancipation par le salaire peut entraîner avec elle la transformation radicale de nos rapports au vivant et de notre conception du progrès.

Jeudi 16 mars, de 18h15 à 20h45
Séance 6 : Le communisme luxueux : esthétique et désir hors des lois du capital
La fin du capitalisme nous condamne-t-elle à un monde sans couleur ni beauté ? Nous reviendrons ici sur l’expression de Frédéric Lordon : « communisme luxueux ». Ce sera alors l’occasion de parler de la place de l'art dans une société communiste, en nous appuyant sur le projet de sécurité sociale de la culture proposé par Réseau Salariat.

Jeudi 20 avril, de 18h15 à 20h45
Séance 7 : La recherche scientifique dans la société du salaire à vie
Il s’agira de la séance la plus prospective du séminaire, car les travaux de Réseau Salariat abordent très peu la recherche. A partir de brefs rappels historiques sur le statut de chercheur et des possibilités révolutionnaires du salaire à vie, nous réfléchirons ensemble sur ce que devient la recherche scientifique sans le capitalisme.